Joueur de l’équipe tchèque condamné à une amende pour geste nazi08 septembre 2007

La Fédération tchèque de football a infligé une amende à Pavel Horvath, le milieu de terrain du Sparta Prague et joueur de l’équipe nationale tchèque, pour un geste nazi effectué pendant le match Sparta-Viktoria Zizkov.

Le joueur devra payer une somme d'environ 7000 euros pour avoir à plusieurs reprises levé sa main droite vers les supporteurs pendant le match de première division le 25 août. Le geste ressemblait au salut nazi « Sieg Heil ».

La commission disciplinaire avait requis une expertise avant de prendre sa décision jeudi soir.

Nous nous sommes accordés avec l’opinion de l’expert que Horvath avait malheureusement effectué un geste nazi,/q> a déclaré Alexander Karolyi, le chef de la commission disciplinaire de la Fédération, cité par l’agence de presse CTK. Nous ne tolérerons en aucun cas de tels gestes dans notre football. La commission a demandé au spécialiste de l’extrémisme Miroslav Mares d’effectuer une expertise.
L’expert a écarté l’intolérance et l’extrémisme, mais il est fort probable qu'il (Horvath) a effectué une partie du salut nazi. Il aura probablement voulu divertir les supporteurs, parmi lesquels on compte très certainement des partisans de l'extrémisme, et pensait qu'il pourrait les calmer, Alexander Karolyi citant l’expert.

Horvath, soutenu par son club, a déclaré ne pas être raciste et avoir uniquement voulu calmer les supporteurs qui criaient. Je me suis excusé. Je suis désolé si j’ai blessé quelqu'un sans le vouloir, ont été les propos du milieu de terrain selon la CTK. Je souligne encore une fois que ce geste était malencontreux…et qu’il n’était pas voulu comme geste nazi ou raciste, selon Horvath.

Lukas Priby, porte-parole du Sparta, a déclaré que le club respectait la sanction de la commission et qu’il ne ferait pas appel de cette décision.