L'Europe s'unit contre la discrimination raciale dans le football14 octobre 2011

We are all ‘Football People’ is the message
Le coup d'envoi de la Semaine FARE a été donné cette semaine avec des actions pour le plus grand nombre situées au coeur de la campagne ainsi qu'avec des messages provenant des plus hautes instances du football en Italie, Slovaquie et de l'UEFA.
Ce week-end, les différentes manifestations vont prendre de l'ampleur et toucher plus de 40 pays.
Dans les rues de Stolac en Bosnie-Herzégovine, de Haskovo en Bulgarie et de Cadix en Espagne, des activités ont démarré avec des jeunes et des supporters. « Nous sommes jeunes, nous sommes différents, nous sommes le peuple du football », tel était le message des minorités ethniques lors d'une manifestation organisée par l'Association « Hope » à Haskovo.
En Italie, deux jeunes joueurs, Giuseppe Rossi et Claudio Marchisio, ont apporté leur soutien à cette semaine d'action lors de la préparation des Azzuri pour la qualification pour l'Euro contre l'Irlande du Nord à Pescara.
En Slovaquie, les joueurs de l'équipe nationale Karim Guede et Filip Sebo sont devenus les ambassadeurs de la campagne en prenant part à une conférence de presse tenue à Bratislava avec « Ludia prodi razismu ».
Message from Platini
Entretemps, le leader du football européen, le Président de L'UEFA Michel Platini a apporté son soutien : « Je suis fier de participer à la campagne 'Football People' qui illustre l'engagement de l'UEFA pour éradiquer le racisme dans le football, en partenariat avec le réseau FARE, qui dure depuis plus de dix ans.
« Nous avons travaillé aux côtés du réseau FARE sur ce qui est un pilier central du football européen et allons continuer d'oeuvrer pour le respect de la diversité dans notre sport ».
Cette Semaine d'action va prendre la forme de manifestations avec les supporters, les groupes communautaires, les joueurs, les clubs, les fédérations nationales et les autorités locales pour résister ensemble à la discrimination et célébrer la diversité du football européen.
Les activités, organisées par les membres du réseau FARE, vont comprendre des expositions, des débats, des chorégraphies de supporters, des tournois de football, et, pour la première fois, une « flash mob ». Toutes ces activités viseront à traiter de l'exclusion et à diffuser un message anti-discrimination.
Kick-off activities
En Bosnie-Herzégovine, l'association Orhidea Stolac, basée dans la ville méridionale de Stolac, a lancé un tournoi de jeunes pour réunir des jeunes gens. Stolac est une ville où les enfants des communautés croate et musulmane vont dans des écoles séparées et prennent rarement part ensemble à des activités.
L'association « Hope » à Haskovo, en Bulgarie, a organisé une série d'activités comprenant une exposition pour les 11-14 ans appartenant à des minorités sous leur propre slogan « Nous sommes jeunes, nous sommes différents, nous sommes les Football People ».
Dans la ville andalouse de Cadix, en Espagne, le « Colectivo CEPA » a commencé à préparer un spectacle chorégraphique dans le Stade de Caranza et lancé un tournoi de football de rue dans des endroits publics.
Weekend highlights
Les points forts de l'action entreprise ce weekend comprendront des activités sous la forme de matches de haut niveau en Autriche, en France, en Allemagne, en Pologne, en Écosse, en Suisse, en Slovaquie, en Espagne, et au Pays de Galles.
Au niveau de la base, des activités soutenant la communauté Roma vont prendre place dans toute l'Europe de l'Est et l'Europe Centrale, et les minorités ethniques et nationales et leur place au sein du football seront également le thème de manifestations disséminées sur le continent.
D'autres points forts :
• En Pologne, l'association des anciens joueurs tiendra un forum intitulé « La Pologne pour tous » avec la participation de jeunes et de l'association « Plus Jamais » et du Ministère polonais des Affaires Étrangères.
• Le « Centre des Politiques » va organiser une flash mob avec des habitants de Bucarest, recréant un match célèbre de l'équipe nationale de Roumanie des années 80 pour souligner le rôle des minorités ethniques dans le développement du football.
• Dans les Balkans, le projet BAAP va soutenir des activités en Macédoine et en Serbie, en complément des activités organisées en Croatie par le club de supporters « White Angels » du NK Zagreb.
• Des activités dénonçant l'homophobie vont se tenir en Angleterre, en Croatie, en Macédoine, en France et en Allemagne.
• En Espagne, une conférence de premier plan sur l'intégration et l'éducation avec la participation de l'entraîneur national Vincente del Bosque, de Freddie Kanoute et du Président de la Fédération espagnole Villar Ilona sera organisée à Malaga par la fondation « Extra Time ».
La semaine prochaine, les matches de la Ligue des Champions et de la Ligue d'Europe (les 18, 19 et 20 octobre) s'inscriront dans le cadre des Semaines d'Action avec des activités portant sur 40 matches.