Des supporters et des joueurs réagissent aux célébrations à la mémoire d’Hitler organisées par des groupes racistes dans les stades24 avril 2008

L’année dernière, des supporters du Slovan Bratislava avaient brandi une immense bannière portant les mots 'Alles Gute Adi' (Meilleurs vœux Adi) ainsi qu’un « smiley » représentant Adolf Hitlerpour célébrer l’anniversaire de la naissance d’Hitler le 20 avril. Cette année, trois cas similaires reprenant ce folklore néonazi ont été rapportés au réseau FARE.

Le 20 avril, en Autriche, lors du match de Bundesliga qui a vu leRapid Vienne devenir champion d’Autriche, une bannière portant le slogan « Alles Gute 18 » (« Meilleurs vœux 18 ») a été déployée pendant la mi-temps, mais a immédiatement été enlevée et détruite par les Ultras Rapid.

Un cas similaire s’est produit le 20 avril au Danemark lors de la rencontre opposant AGF Århus à Lyngby. Des membres du groupe de suprématistes blancs Ultra White Pride se sont rassemblés pendant le match pour célébrer l’anniversaire de la naissance d’Hitler en suspendant à un balcon du stade d’Århus une grande bannière commémorative.

Bien qu’elle n’ait pu être immédiatement identifiée comme raciste, la bannière 'Congratulations 18' portait le code universel reprenant la position des initiales d'Hitler dans l'alphabet. Selon un communiqué de presse de l'Ultra White Pride, la bannière devait être considérée comme un 'hommage à l’homme politique de loin le plus conséquent et le plus patriote que le monde ait jamais vu'.

En outre, le groupe a indiqué que la commémoration était un défi directement adressé à la 'propagande rouge fomentée et menée par l’AGF dans les stades'.

Le groupe a accusé l’AGF d’avoir lancé une 'campagne antiraciste grotesque' bien que le club de football ait interdit tout engagement politique dans son règlement de stade.

Lors d’un autre incident survenu au Danemark, 5 à 10 supporters du club Silkeborg IF ont ‘célébré’ l’anniversaire du dictateur fasciste en déployant un drapeau lors du match de deuxième division contre Nykøbing Falster Alliance. Après le match, le groupe a tenté d’attaquer deux des joueurs de NFA, Christian Emil Petersen et Clement Kafwafwa.

Tous les joueurs du Silkeborg IF profiteront de la Fête du travail (1er mai) pour prendre position contre le racisme. Lors des manifestations locales des syndicats, tous les joueurs montreront au racisme le carton rouge et s’exprimeront contre le racisme.

Le capitaine et ancien joueur de l’équipe nationale Steven Lüstu déclare :

« Des incidents comme ceux qui se sont produits à Århus et Nykøbing sont honteux et nous ne pouvons les accepter. Le 1er mai, toute l’équipe se réunira pour montrer son opposition contre les racistes qui, malheureusement, existent dans notre société. »