Le réseau FARE et la FIFA annoncent leurs mesures pour la Coupe du Monde31 mars 2006

Des activistes du réseau FARE (Football Against Racism in Europe) se sont réunis avec le président de la FIFA Sepp Blatter et avec des représentants de haut rang des Nations Unies, du Parlement européen, de la FIFpro et du gouvernement allemand.

Lors de cette réunion, le réseau FARE et la FIFA ont annoncé leur coopération pour la Coupe du Monde en Allemagne. Toute une série d’actions antiracistes visant à sensibiliser la population à ce sujet complexe et à contrôler les éventuels problèmes seront mises en place, avec notamment des messages antiracistes destinés aux supporters. Les communautés de minorités ethniques vivant en Allemagne seront également impliquées dans ces actions. En outre, la FIFA déclarera les quarts de finale de la Coupe du Monde journées antiracistes et organisera des activités à l'intérieur et à l'extérieur des stades.

Deux mois à peine avant le début de la Coupe du Monde de la FIFA, les activistes de FARE espèrent que ce partenariat leur permettra non seulement de diffuser des messages positifs célébrant la diversité du football, mais aussi de montrer clairement leur position contre le racisme.

Le réseau FARE a également salué la récente adoption d’un amendement aux réglementations disciplinaires de la FIFA, en déclarant que ce changement permettrait notamment de soutenir la campagne actuellement menée au niveau de base. Les représentants du réseau FARE espèrent, au nom de tous les activistes, que la menace de sanctions plus lourdes jouera un rôle de catalyseur et incitera les fédérations nationales à s'engager activement dans la lutte contre le racisme et à entrer en relation avec les partenaires activistes dans leurs pays respectifs.

Le président de la FIFA Sepp Blatter a salué le partenariat avec le réseau FARE et souligné que la FIFA s’engagerait à mettre en oeuvre l'amendement au Code disciplinaire.
« Le racisme entache depuis trop longtemps ce sport que nous aimons tous. Nous avons toujours adopté une position ferme face à ce fléau, et dernièrement le Comité exécutif de la FIFA a approuvé un amendement au Code disciplinaire de la FIFA visant à sanctionner plus sévèrement les incidents racistes, avec suspension, déduction de points et disqualification. Maintenant que nous avons les outils nécessaires, la famille du football peut œuvrer à combattre le racisme et la discrimination. »

Monsieur Kurt Wachter, de l'association autrichienne FairPlay-VIDC partenaire du réseau FARE, était également présent à la réunion. Pour lui, « L’amendement au Code disciplinaire de la FIFA est une bonne nouvelle pour tous ceux qui combattent activement le racisme dans le football. Même si l’amendement couvre tous les niveaux du football, il est cependant à présent primordial de mettre en oeuvre les sanctions modifiées et d'assurer le soutien aux fédérations nationales dans leur lutte contre le racisme.

« La Coupe du Monde sera pour nous une grande chance de montrer que le football peut rassembler et faire tomber les barrières. Nous espérons que notre partenariat avec la FIFA en Allemagne nous aidera à diffuser ce message et à lancer une campagne antiracisme très active dans l'optique de la prochaine Coupe du Monde en Afrique du Sud. »

Revisitez ce site pour obtenir de plus amples détails sur le programme d’activités du réseau FARE pendant la Coupe du Monde en Allemagne !

Cliquez ici pour consulter les amendements au Code disciplinaire de la FIFA :