Le réseau FARE fête ses 10 ans08 décembre 2009

Ce week-end, le réseau FARE (Football Against Racism in Europe) fête ses 10 années d’activités sur le terrain en organisant une conférence regroupant plus de 100 supporteurs, activistes et ONG au Franz-Horr-Stadion de Vienne, l’enceinte du FK Austria.
Cet évènement, programmé les 13 et 14 décembre, aura pour objectif non seulement de revenir sur les plus grandes réussites du réseau depuis sa création à Vienne en 1999, mais également d’analyser les défis à venir, grâce à une série de séminaires qui examineront différents domaines de la discrimination dans le football.
Le rôle du FARE est de tacler le racisme à tous les niveaux, du football professionnel au niveau amateur. Le nombre de ses soutiens ne cesse de grandir, et le réseau compte désormais des membres dans 40 pays répartis aux quatre coins de l’Europe. En plus de scruter l’activité aux matches de football particuliers à chacun de ces pays, le FARE joue également un rôle dans les tournois européens majeurs, grâce à son partenariat avec l'UEFA.
Les ambassadeurs du FARE
Le travail du FARE a reçu le soutien de certains des plus grands noms du football européen. Lilian Thuram et Marcos Senna font partie des joueurs qui ont accepté le rôle d’ambassadeur. Le réseau compte également le soutien de Paul Elliott, qui a porté le maillot du Celtic, d’Aston Villa et de Bari, et qui déclare :
La discrimination dans le football européen est un problème complexe, qui revêt différentes formes : c’est pourquoi le travail du FARE reste crucial. Sa présence dans une telle variété de pays en fait un acteur privilégié pour contrôler ce qui se passe et agir sur le terrain.
Kurt Wachter, de l’association FairPlay-vidc, membre autrichien du FARE, ajoute :
Le réseau FARE a enregistré de nombreux succès ces dix dernières années. Nous allons profiter de cette conférence pour en passer quelques-uns en revue, mais également pour décrire les nouveaux défis qui s’annoncent, comme le programme de travail concernant le Championnat d’Europe [de l’UEFA] 2012 en Pologne et en Ukraine, ainsi que les prochaines étapes pour combattre l’homophobie dans le football.
Le Rapid de Vienne en hôte
Les médias seront accueillis lors d’une réception organisée par le FARE, dimanche soir au stade Gerhard Hanappi du SK Rapid Vienna. Parmi les intervenants, des représentants des instances suivantes prendront la parole :
– l’UEFA,
– la Fédération autrichienne de football,
– la Ligue autrichienne de football,
– l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA),
– la Mairie de Vienne.
Ils seront rejoints par un grand nombre d'anciens joueurs et de footballeurs en activité, comme :
– Paul Elliott
– Samuel Koejoe (Dunajská Streda, Freiburg)
– Yves Eigenrauch (Schalke 04)
– Oliver Prudlo (Wacker Innsbruck), président du Syndicat des joueurs autrichiens.

La conférence « Le football au service de l’égalité : combattre le racisme et l’homophobie où qu’il se trouve » organisée à Vienne est soutenue par l’UEFA, la Commission européenne et la Mairie de Vienne.
Remarques
Les journalistes sont cordialement invités à participer à la réception du FARE, hébergée le dimanche 13 décembre à 19h30 par le SK Rapid Wien au stade Gerhard Hanappi. Il leur est demandé de s’inscrire à l’avance.
Pour plus d’informations et toute réservation, veuillez contacter Elisabeth Kotvojs, soit par téléphone au 0043 1 7133594 97, soit par courrier électronique à l’adresse kotvojs@vidc.org.