Manifestations prévues par un groupe néonazi ukrainien16 janvier 2007

Le groupe néonazi ukrainien UNTP (Ukrainian National Labour Party) a annoncé une action appelée « Défendons notre football » le dimanche 21 janvier à Kiev. Le groupe prévoit un rassemblement aux abords du stade du Dynamo de Kiev. Parmi les initiateurs, on compte plusieurs groupes de hooligans ukrainiens.

Dans une tentative évidente d’accroître leur influence auprès des supporters et d'impliquer un plus grand nombre de jeunes dans les activités racistes et discriminatoires, l'UNTP prévoit une manifestation contre les 'hommes en costume' de la FFU (Fédération ukrainienne de football) et de la PFL (Ligue professionnelle de football).

Même si les supporters peuvent se sentir attirés par certaines idées telles que l’encouragement à la répartition des matches internationaux dans les différentes régions du pays, l’influence néonazie montre clairement dans son appel l’interdiction de la naturalisation des 'joueurs non originaires d’Ukraine'.

Dans l’ensemble, la réaction dans les journaux sportifs ukrainiens a été jusqu’à présent positive, et personne ne semble s’inquiéter du fait qu'un parti ouvertement néonazi fasse partie des organisateurs de la manifestation.

L’organisation 'Ultras ukrainiens contre le racisme' appelle les supporters à ne pas participer à la manifestation. Un porte-parole du groupe a déclaré : « Il est scandaleux de voir qu’une organisation néonazie essaie de faire de la propagande d’extrême droite en exploitant les problèmes rencontrés par les supporters. Nous espérons que les supporters antiracistes nous apporteront leur soutien dans toute l’Europe et que l’UEFA ainsi que la Fédération ukrainienne de football prendront officiellement position en condamnant cette manifestation. »