La FIFA montre les dents30 juin 2005

La FIFA, instance dirigeante du football international, s’est donnée le pouvoir de sanctionner les associations membres qui ne prennent pas de mesures contre les incidents racistes. Cette toute dernière initiative, qui renforce les règlements existants de la FIFA contre la discrimination, a été prise après la série d’incidents racistes qui a affecté le football international pendant la saison dernière.

Dans une déclaration, la FIFA explique ses nouveaux règlements : « La FIFA a maintenant la garantie d’un instrument juridique qui lui permet de sanctionner les associations membres qui ne prennent pas de mesures disciplinaires contre les incidents racistes conformément aux Statuts de la FIFA et au Code disciplinaire de la FIFA ».

En 2001, la FIFA avait voté une résolution contre la discrimination, mais à la déception de nombreux militants, cela n’a pas incité les associations membres à prendre des mesures visant à prévenir les incidents racistes. Les nouveaux règlements devraient permettrent à la FIFA d’adopter une position plus nette, de la même manière que l’UEFA prend des sanctions disciplinaires contre les autorités et clubs européens en cas d’incidents racistes.

Le président de la FIFA Sepp Blatter a déclaré : « Le racisme sera à présent traité comme n’importe quelle autre infraction au Code disciplinaire. »