Le football contre le racisme à la Coupe du Monde de la FIFA 2006 – alliance entre la FIFA, le COL et FARE09 juin 2006

Des « ambassades des fans » dans chaque ville hôte

Lors du coup d’envoi de la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006 aujourd’hui à Munich, le slogan « le rendez-vous de l’amitié » sera bien présent sur le terrain, mais aussi en dehors.

Pour chacun des 64 matches, dès l’ouverture du stade et jusqu'à la fin du protocole d’avant-match, une bannière recouvrant le rond central sera déployée et on y pourra lire le slogan de la compétition ainsi que le message de tolérance « Say no to racism » (dites non au racisme). De plus, des vidéos contre le racisme seront diffusées dans tous les stades de la Coupe du Monde de la FIFA. Tous les détenteurs de droits TV ont également reçu gratuitement des spots de cinq secondes à insérer dans leurs programmes traitant de l’événement. La FIFA profitera par ailleurs des quarts de finale des 30 juin et 1er juillet pour organiser un événement spécial sur le terrain et donner une chance aux équipes participantes de prendre position contre ce fléau qui frappe notre société, grâce à un message que toute la planète entendra.

Camaraderie, amitié, joie et passion pour le football seront les ciments de la 18e Coupe du Monde de la FIFA. Des malheureux incidents racistes récemment survenus ont souligné le besoin d’une action concrète pour faire disparaître ce type de comportements honteux. La Coupe du Monde de la FIFA, avec plus de 30 milliards de téléspectateurs dans le monde entier en audience cumulée, est la tribune idéale pour rejeter clairement toute forme de discrimination et éviter que la compétition ne soit émaillée d’incidents racistes. Cette année, le réseau FARE (Football Against Racism in Europe), la FIFA et le Comité Organisateur Local (COL) ont unis leur forces avec une initiative unique intitulée « Football unites » (le football unit) qui s’adresse à tout le monde, quelles que soient les origines, religions, nationalités ou couleurs de peau, et qui contribuera à la bonne ambiance du tournoi. Cette alliance a été présentée aujourd’hui lors du point presse quotidien de la FIFA et du COL, à l’Olympiastadion de Berlin.

Pour la première fois, diverses activités auront lieu pendant ce mois de football en marge des 12 stades. « Il est pour la FIFA extrêmement important de respecter les contextes ethniques. En tant que sport le plus populaire, le football est le mieux armé pour combattre le racisme, pour montrer clairement au grand public que la couleur de peau n’a aucune incidence, ni dans notre quotidien, ni dans nos vies, ni dans notre sport.

La FIFA s’engage pleinement à essayer d’éradiquer les nuisibles dérives constatées tant dans la société que dans le football. Nous avons la conviction que cette alliance avec le réseau FARE et le COL sera un pas important dans notre lutte contre ces honteux agissements », a déclaré le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter. « La FIFA, FARE et le COL établissent de nouvelles normes par leur union. Nous restons certes vigilants face à de possibles incidents racistes, mais nous sommes convaincus que les mesures prises par les autorités allemandes et le COL sont appropriées », a expliqué Piara Powar, directeur de Kick-it-out, partenaire de FARE au Royaume-Uni.

« Quiconque veut recevoir des invités comme des amis a l’obligation et la responsabilité de leur assurer un séjour sûr et agréable. Hospitalité, tolérance et respect mutuel doivent donc être des priorités absolues, pas simplement de vaines promesses. Un atmosphère accueillante est le meilleur environnement qui soit pour que les matches se disputent dans un bon esprit. Avec ces ‘ambassades des supporters’, nous avons créé un point de rencontre central », a expliqué le premier vice-président du COL, Horst R. Schmidt.

Pour la première fois de l’histoire, des « ambassades des supporters » ont été ouvertes dans chacune des douze villes hôtes sous la bannière du COL, en coopération avec le centre de coordination allemand des projets pour supporters (KOS) et avec pour but de favoriser les rencontres entre des supporters du monde entier et de jeunes Allemands ou jeunes émigrés vivant en Allemagne, attirant ainsi l’attention sur les défis auxquels ils font face et encourageant par là même l’intégration sociale des migrants et des minorités ethniques. En association avec le COL et le KOS, hôtes, hôtesses et bénévoles ont été formés pour apprendre à identifier et gérer le racisme, l’extrémisme de droite et la discrimination. En outre, le réseau FARE produira et distribuera (en allemand et anglais) une brochure anti-raciste contenant des déclarations de joueurs et des informations sur le racisme dans le football.

Les supporters peuvent trouver d’utiles informations les concernant à l’adresse suivante : http://fifaworldcup.yahoo.com/06/fr/d/fanguide2006/index.html. De plus, des guides seront disponibles (en allemand et anglais) à toutes ces ambassades ; vous y trouverez des informations sur les entraînements, les équipes et d’autres activités destinées aux supporters. Avant les matches de la Coupe du Monde de la FIFA, des matches de street-soccer seront organisés par FARE, en accompagnement du programme interculturel des 12 Fan-Fests proposé par les villes hôtes.

Pour toute information complémentaire, prière de contacter :

Département des Médias de la FIFA – Tél. : +41-43/222 7272 – Fax : +41-43/222 7373- e-mail : [email protected]

DIVISION DE LA COMMUNICATION DE LA FIFA/Zurich, le 9 juin 2006/2006-00x-FWC06-FARE-F.doc