Rama Yade, Secrétaire d’État française chargée des sports, réaffirme son engagement dans la lutte contre l’homophobie dans le sport18 juin 2010

Alain Cayzac, ancien président du Paris Saint-Germain et actuel président d’honneur du Paris Foot Gay (club membre du réseau FARE), ont rencontré des représentants des fédérations françaises du football, du rugby et du tennis, fin mai au Ministère de la Santé et des Sports français.
Au terme de cette réunion, un plan d’action plan pour la prévention et la lutte contre l’homophobie dans le sport a été présenté par la Secrétaire d’État.
Ce plan ambitieux comprend :
• un document pour former les éducateurs sportifs à la lutte contre l’homophobie,
• la signature d’une convention,
• une étude sur la réalité de l’homophobie dans le sport,
• la promotion d’une ligne d'écoute anonyme dans le sport, au sein de la campagne de SOS Homophobie,
• l’organisation de la prochaine conférence FARE (Football Against Racism in Europe) contre l’homophobie à Paris en 2011,
• l’encouragement de toutes les fédérations sportives à signer une Charte contre l’homophobie dans le sport.

Le réseau FARE et le Paris Foot Gay ont accueilli chaleureusement cet ambitieux plan d’action.
La 3e conférence FARE contre l’homophobie sera organisée à Paris
Tout a débuté au premier Congrès des supporteurs de football FARE LGBT en janvier 2009 à Barcelone, où des représentants de la communauté LGBT (Lesbien, gay, bisexuel, transgenre) de toute l’Europe ont débattu des étapes suivantes à entreprendre pour lutter contre l’homophobie. Portée par son succès, cette réunion a donné le coup d'envoi d'une série de conférences contre l'homophobie dans le sport, et notamment dans le football. En 2010, la 2e Conférence du FARE contre l'homophobie s’est déroulée à Berlin, où certains participants ont indiqué qu’ils rencontraient toujours de très grandes difficultés et faisaient l’objet de fortes discrimination dans leur pays. Toutes les conférences ont été organisées par l’EGLSF (Fédération sportive européenne gay et lesbienne) et la communauté LGBT locale.
Rama Yade a désormais accepté d’organiser la 3e Conférence FARE contre l’homophobie, en 2011 à Paris. Une nouvelle étape encourageante est franchie en direction du FARE et de la communauté sportive LGBT.