Nouvelle Semaine d’Action FARE11 octobre 2006

La Semaine d’Action FARE 2006, qui se déroulera bientôt dans toute l'Europe, réunit la plus grande série d'activités antiracistes individuelles jamais organisées dans le football. Les 17 et 18 octobre, le coup d’envoi de la Semaine d’Action contre le racisme et la discrimination initiée par le réseau FARE (Football Against Racism in Europe) sera donné lors des matches de la Ligue des Champions de l'UEFA.

La Semaine d’Action FARE comprend plus d’un millier d’activités qui auront lieu du 17 au 30 octobre dans 37 pays européens. Le football européen prendra une position symbolique contre le racisme et la discrimination lors d'activités visant à faire prendre conscience du problème et à souligner la détermination de la famille du football pour lutter contre ce fléau.

Participation des supporters et des minorités ethniques
Suivant un appel à l'action, 184 groupes ont envoyé leurs idées créatives et soumis des propositions écrites d'action. Au total, le réseau FARE est en mesure de soutenir une grande majorité de ces groupes en leur accordant de petites subventions. Au total, plus de 50 000 € seront versés dans les projets organisés à la base.

Cette année, les activités s’étendent à de nouveaux groupes d’Europe centrale et de l'Est, notamment dans l'ex-Union soviétique et les Balkans, lesquels participeront à la Semaine d'Action avec des initiatives lancées par des activistes, des supporters, des clubs, des associations nationales, des minorités ethniques, des groupes de jeunes et des écoles. Pour la première fois, Israël participera à la Semaine d’Action avec des actions visant à combattre le racisme dirigé contre les minorités ethniques arabes d’Israël et les joueurs immigrés.

Cette année, l’engagement accru de groupes minoritaires tels que les Roms en Europe de l'Est est un signe très encourageant. La participation des supporters augmentera également, avec la planification et l'organisation d'activités interpellant surtout les supporters dans leur lutte contre le racisme. En outre, des actions seront lancées contre l’homophobie dans le football.

Piara Powar, directeur de l’association britannique « Kick It Out » partenaire de FARE, a déclaré :

« La Semaine d’Action FARE est un rassemblement unique de la famille du football – que ce soit des groupes de supporters, des migrants, des minorités ethniques ou les grands clubs de football. Avec ce rassemblement, nous voulons montrer à quel football nous aspirons : un football où la discrimination n’a pas sa place et qui intègre toutes les communautés. Nous savons qu'avec le soutien de l’UEFA et de l’ensemble du football européen, cet objectif est réalisable. »

Participation de la ligue de football allemande
Après une Coupe du Monde 2006 réussie, les principaux acteurs du football allemand ont décidé de participer pour la première fois à la Semaine d’Action FARE, impliquant non seulement des clubs professionnels, mais aussi plus d’un million de supporters qui montreront le carton rouge au racisme dans les stades. L’initiative, lancée par la Ligue de football allemande (DFL) en coopération avec la Fédération allemande de football (DFB) et l'association allemande partenaire de FARE « Dem Ball egal », pourrait devenir l’une des plus grandes chorégraphies antiracistes interclubs jamais organisée dans le football.

En Angleterre et au Pays de Galles, les 92 clubs professionnels regrouperont leurs efforts dans des actions visant à bannir le racisme du football. En outre, près de 700 manifestations seront organisées par les communautés et les clubs.