Interruption d’une rencontre de série A en Italie suite à des insultes racistes au cours du premier week-end de la Semaine d’actions FARE18 octobre 2010

Un nouvel incident raciste est survenu durant la Semaine d'actions FARE contre le racisme et la discrimination. L’attaquant de l’Inter de Milan Samuel Eto’o a été la cible d’insultes racistes proférées par des supporters de Cagliari.
Le dimanche 17 octobre, quelques minutes seulement après le coup d'envoi du match de série A opposant Cagliari à l'Inter de Milan, des supporters de l’équipe locale ont entonné des chants racistes à l’encontre des joueurs noirs de l’Inter de Milan, et en particulier de Samuel Eto’o. Après avoir consulté ses assistants et les membres de la sécurité du stade, l’arbitre Paolo Tagliavento a appelé les capitaines des deux équipes et décidé d’interrompre la partie.
Le speaker du stade a annoncé aux supporters présents dans le stade que si les chants racistes ne cessaient pas, le match serait annulé. Après trois minutes, les supporters se sont calmés et la partie a pu reprendre. C’est la première fois en Italie qu'un match de ligue 1 est interrompu suite à un incident raciste.
Lutter contre le racisme
« Le sport, et en particulier le football, a besoin de signes concrets – a déclaré Filippo Fossati, président de l’Uisp (Union italienne du sport pour tous) – Tagliavento a démontré qu’il était possible d'affirmer l'égalité et de contrecarrer toute tendance raciste. Il est inconvenant de minimiser et de tolérer les manifestations de la bêtise humaine. L’UEFA est claire sur ces règles; nous devons lutter contre l'intolérance raciste et adopter rapidement des mesures. »
Cependant, le football italien n’a pas connu que des épisodes négatifs cette semaine, puisqu'une réponse proactive aux comportements racistes a été donnée par les activités organisées et menées par différents groupes de supporters durant la Semaine d'Actions FARE.
Tournois antiracistes de supporters à Gênes et Ancône
Dès le 9 octobre, les « Rude Boy and Girls » – un groupe ultra de Sampdoria – a organisé la 4e édition du tournoi « Love Samp, hate racism » à Gênes. Ce tournoi antiraciste joué traditionnellement en avant-première de la Semaine d’actions FARE officielle en Italie réunit de nombreux groupes, associations, migrants, communautés et ultras tels que « Amici di Bagna » de Parme, « Antifa Bergamo » d’Atalanta, « Gate 22 » de Venice Mestre, « Working class » de Savone, « FC Sankt Pauli All Stars » de Hambourg, et « Ultras Marseille ». L’équipe du « Real Daspo » a remporté la finale en battant les supporters du Sankt Pauli.
L’association multisports « Assata Shakur » a organisé une série d’événements en marge de la Semaine d'actions FARE à Ancône. Cette association est présente dans de nombreux tournois mixtes, et pour la première journée du championnat amateur le 13 octobre, elle a présenté sa bannière « Kick Racism » en coopération avec l’équipe adverse « Edilcost ». Cette saison, l'équipe de football d’Assata Shakur – composée de joueurs venus du monde entier – ne portera pas sur son maillot officiel le logo d’un sponsor, mais le slogan « Diamo un calico al razzismo » (« Chassons le racisme »).

L’union Uisp coordonne et organise de nombreuses autres activités en coopération avec le football de base et les agences régionales de l’Uisp pour la Semaine d’actions FARE en Italie, par exemple à Rome, Florence et Varèse.
La 11e Semaine d’actions FARE contre le racisme et la discrimination dans le football européen bat son plein, avec des centaines d’actions dans toute l’Europe. La 11e Semaine d’actions FARE se déroule du 14 au 26 octobre 2010 avec la participation de 40 pays européens.
Remarque :
Liste des actions organisées pendant la Semaine d'actions FARE :
Cliquer ici
Télécharger l’affiche officielle de la Semaine d’actions FARE 2010 :
www.farenet.org/resources/AW10-Poster_web.pdf