Des joueurs marseillais dénoncent des actes racistes à Saint-Pétersbourg14 mars 2008

Alors qu’ils étaient partis s’échauffer sur le bord du terrain, trois joueurs de l’Olympique de Marseille, Charles Kaboré, André Ayew et Ronald Zubar, ont été la cible de comportements racistes de la part de supporters du Zenit Saint-Pétersbourg, club contre lequel l’OM disputait un match de Coupe de l’UEFA, mercredi dernier.

« On nous a lancé une banane avec des cris de singe » a rapporté Zubar à l’issue de la rencontre […] Ces spectateurs nous ont regardés ouvertement, en faisant des cris de singe. Avec des choses comme cela, on aurait bien aimé que le match soit arrêté, pour mettre dehors ces individus. »

L’UEFA a ouvert une enquête dès le lendemain du match. « Si les faits sont avérés, l'Instance de contrôle et de discipline de l'UEFA examinera les faits lors de sa réunion du jeudi 20 mars », a expliqué l'instance du football européen, avant de rappeler que « l’article 11 bis du règlement disciplinaire de l'UEFA prévoit plusieurs sanctions pour les clubs dont les supporteurs portent atteinte à la dignité d'une personne ou d'un groupe de personnes, par quelque moyen que ce soit, en raison de sa couleur, de sa race, de sa religion ou de son origine ethnique ».

De son côté, le secrétaire d’Etat chargé des Sport, Bernard Laporte, a publié un communiqué qui « appelle l’UEFA à prendre des sanctions lourdes et dissuasives à l’encontre du club Zénith Saint-Pétersbourg à la suite des comportements racistes de supporters russes relatés par des joueurs de Marseille. » Bernard Laporte prévoit de rencontrer Michel Platini et « lui demandera à cette occasion la plus grande sévérité (retrait de points, suspension de match à domicile) à l’encontre des clubs de football européens dont les supporters se seront rendus coupables de racisme. »