Des néonazis parmi les supporters à la Coupe du Monde en Allemagne24 janvier 2006

Des groupes de néonazis issus de certains pays de l’Europe de l'Est s’organisent pour unir leurs forces contre les joueurs étrangers (p. ex. Campbell, King) de l'équipe nationale anglaise. Selon le quotidien anglais Sunday Times, des skinheads en Serbie-Monténégro, Croatie et République tchèque ont organisé des rencontres pour coordonner leurs insultes racistes dans les stades de football à l’occasion de la Coupe du Monde de football en Allemagne. Pour confirmer cette information, le quotidien anglais a publié hier les interviews de deux représentants importants de ces groupes de supporters : Rdi Jiricna, organisateur du mouvement tchèque des brigades fascistes, et Dragan Banovic, chef du groupe des Serbes fascistes. Jiricna a souligné que l’Allemagne était la patrie spirituelle des néonazis et des groupes racistes : « Nous nous préparons à combattre ensemble – a déclaré Jiricna – nous lutterons contre les joueurs de couleur, car ils prennent lentement la place des joueurs blancs sur le terrain ». Le représentant serbe a déclaré sur le même ton : « L’Allemagne ressemblera à un grand champ de bataille – a déclaré Banovic – et nous donnera la chance exceptionnelle de diffuser notre message. Notre première cible sont les joueurs de couleur de l'équipe anglaise, nous les battrons avec quelque chose de plus grand que de simples bananes ». Selon ces groupes, les mesures de sécurité prévues pour la Coupe du Monde ne les empêcheront pas d'accéder aux stades.

(Source : Il Manifesto)