Racistes interdits de stade par un club polonais17 août 2005

En collaboration avec un club de football polonais, le partenaire de FARE Plus jamais a fait un grand pas en avant en obtenant l’interdiction de stade pour un groupe de supporters racistes suite à des scènes déplaisantes lors d’un match du championnat polonais. Au cours de la première rencontre de la saison opposant le Korona Kielce au Cracovia Krakau, plusieurs supporters de l’équipe recevante avaient insulté un joueur de leur équipe – le Brésilien Hernani.

Les incidents ont provoqué un large débat dans les médias polonais. Plus jamais, qui a travaillé ces dernières années sans relâche en Pologne et en Europe de l’Est, a demandé aux joueurs, dirigeants et personnalités du football de prendre officiellement position contre le racisme. En outre, l’association s’est adressée au club Korona Kielce pour élaborer ensemble des mesures concrètes contre le racisme.

Lors du match suivant contre Odra Wodzislaw, des images montrant les casseurs néonazis ont été accrochées aux entrées du stade, et le service d’ordre a dû interdire l’entrée au stade aux supporters concernés. Pendant l’échauffement des équipes, tous les joueurs ont porté un t-shirt « Contre le racisme dans les stades », le slogan de Plus jamais. La majorité des supporters, qui jusque-là étaient restés silencieux, ont commencé à scander des paroles antiracistes et à soutenir leur star brésilienne Hernani.

Un grand pas en avant
Cette action représente un grand pas en avant pour le football polonais. Les chants et banderoles racistes et antisémites sont de monnaie courante dans la Ligue polonaise. Des houligans xénophobes et parfois violents ont noyauté de nombreux mouvements de supporters. Jusqu’à présent, la plupart des clubs de football ont nié le problème. Il faut espérer que de telles initiatives contre le racisme soient le début d’un processus au cours duquel les supporters polonais récupéreront les gradins occupés par les racistes.