Expulsion du racisme en Espagne18 octobre 2005

En Espagne, les supporters, les footballeurs et les clubs de football ont décidé de lancer ensemble un défi au racisme dans le cadre de la Semaine d’action du réseau Football Against Racism in Europe.

Les actions débuteront à l’occasion des matches prestigieux de la Ligue des Champions de l'UEFA Villareal – Benfica Lisboa le 18 octobre et Real Madrid – Rosenborg Trondheim le 19 octobre. Devant des milliers de spectateurs et des millions de téléspectateurs, chaque équipe entrera sur le terrain avec des enfants portant des t-shirts avec l’inscription « Unite Against Racism ». Des actions similaires sont prévues pour les autres matches de la Ligue des Champions qui auront lieu également le 18 et 19 octobre.

Dans le cadre du championnat espagnol, des groupes de supporters de tout le pays se sont rassemblés à l’occasion d’une réunion historique pour coordonner leurs activités dans le cadre de la Semaine d’action FARE. Après la série d'incidents racistes qui ont secoué l’Espagne la saison dernière et fait la une de la presse internationale, les groupes de supporters ont dit : « Ça suffit ! ». Douze groupes de supporters ultras de divers clubs de première et deuxième division ont prévu de présenter une bannière avec le slogan « ultras antiracista unidos » (Ultras unis contre le racisme).

Carlo Balestri, membre de l’association Progetto Ultrà partenaire de FARE, qui travaille avec les groupes espagnols, a déclaré : « L’engagement de nombreux groupes de supporters espagnols dans le cadre de la Semaine d'action est sans aucun doute une très bonne nouvelle. » De plus, tous les groupes de supporters antiracistes de la Péninsule ibérique se sont rencontrés récemment et ont élaboré un Plan d’action au long terme pour prendre des initiatives communes contre le racisme et la discrimination dans le football espagnol. Je suis très heureux d'avoir pu être témoin d'un moment si important et voir le dévouement, l’engagement et la coordination de ces groupes dans la lutte contre le racisme. Je suis sûr que la Péninsule ibérique nous réservera encore plus de bonnes nouvelles à l’avenir. »

Les activités se déroulent dans le cadre de la 6e Semaine d'action FARE, dont le coup d'envoi a été donné mercredi dernier et qui dure jusqu'au 25 octobre. Lancée pour la première fois pendant la saison 2001/2002 avec des initiatives dans 9 pays seulement, la Semaine d’action s’étend cette année sur 35 pays différents. L’étendue des activités a considérablement augmenté cette année, avec de nouveaux groupes dans l'ex-Union soviétique et les Balkans ainsi que l’engagement de l'Espagne.

L’UEFA a prévu des activités dans le cadre de sa campagne « Unite Against Racism » pour les matches suivants de la Ligue des Champions :

  • 18 octobre 2005 : FC Bayern – Juventus, Rapid Vienna – Club Brugge, Ajax Amsterdam – FC Thun, Sparta Prague – Arsenal FC, Panathinaikos – FC Barcelona, Udinese – Werder Bremen, Manchester United – Lille, Villarreal – Benfica
  • 19 octobre : Fenerbahçe – FC Schalke 04, AC Milan- PSV, Olympique Lyon – Olympiacos, Real Madrid- Rosenborg, Anderlecht- FC Liverpool, Chelsea – Real Betis, FC Porto – Inter, Rangers – Artmedia Bratislava.

Parmi les groupes et clubs espagnols engagés : Brigadas Amarillas (CF Cádiz, Ligue 1), Riazor Blues (RC Deportivo La Coruña, Ligue 1), Biris Norte (Sevilla FC, Ligue 1), Peña Mujika (Real Sociedad San Sebastian). Ligue 1), City Boys (Real Murcia CF, Ligue 2), Kolectivo Sur (Jerez CD, Ligue 2), Fossa Garrafoni (Real Valladolid CF, Ligue 2), Bukaneros (Rayo Vallecano de Madrid, 2e division B), Resaca Castallana (Burgos, 2e division B), Segovirras (Gimnástica Segoviana, 3e division), Indar Gorri, Lizarra Hintxa (CD Pamplona, 3e division ), Comandos verdes (Toledo), Estanda norte (Vitoria).