Coup d’envoi de la Semaine d’action FARE (17 au 30 octobre 2007)16 octobre 2007

Cette année, plusieurs matchs de qualification pour l’EURO 2008 ouvriront le 17 octobre la Semaine d’action FARE – un événement unique dans la lutte contre le racisme, huit mois avant le coup d'envoi de l'EURO 2008™ en Autriche et en Suisse.

Action lors des matchs qualificatifs pour l'EURO 2008

À l'occasion du match opposant la Bosnie-Herzégovine à la Norvège, les joueurs présenteront une banderole « No to Racism, stop Nationalism ». À Malte, des enfants porteront des t-shirts avec un message antiraciste, et des joueurs des équipes de Malte et de Moldavie participeront également à l’action en montrant le carton rouge au racisme pendant l’alignement des joueurs. À l'occasion du match Irlande-Chypre, les capitaines des deux équipes porteront chacun un brassard « Unite Against Racism », et des enfants porteront une immense banderole antiraciste sur le terrain. Des activités similaires seront organisées à Kiev, où une banderole avec un message antiraciste sera présentée devant les joueurs d'Ukraine et des Îles Féroé.

D’autres activités auront lieu à l’occasion des matchs de qualification Pays-Bas-Slovénie et Allemagne-République tchèque.

Parallèlement aux matchs de qualification pour l’EURO 2008, des activités lors du match amical entre l'Autriche et la Côte d'Ivoire à Innsbruck marqueront le coup d’envoi de la Semaine d’action FARE. Dans le stade, des supporteurs présenteront des chorégraphies, et sur le terrain, les capitaines des deux équipes Ivanschitz et Drogba liront l’un après l’autre une déclaration contre le racisme. Des enfants porteront des t-shirts avec le slogan « One Ball – One World », et des annonces officielles sur la Semaine d'action FARE seront faites par haut-parleurs. En outre, le groupe de danse Ayakata Dance Group se produira devant les supporteurs.

Semaine d’action FARE contre le racisme et la discrimination dans le football européen

La Semaine d’action FARE reflète la position symbolique du football européen contre le racisme et la discrimination.

Le message sera émis aux quatre coins du continent. Des grandes nations de football en Europe occidentale aux anciens fiefs d’Europe centrale et de l’Est, en passant par les cultures passionnées en Europe du Sud.
Les activités sont conçues pour favoriser la prise de conscience du problème et souligner la détermination de la famille du football à se débarrasser du fléau. Les initiatives sont organisées par les ONG actives dans la lutte contre le racisme, par les groupes de supporteurs, les clubs, les associations nationales, les minorités ethniques, les associations de jeunes et les écoles.

Au total, plus de 2 000 activités auront lieu dans 37 pays européens.