Lancement réussi de la tournée Streetkick12 juin 2006

La tournée Streetkick de FARE dans le cadre de la Coupe du Monde démarre en trombe. Des milliers de supporters se sont déjà rassemblés pour jouer au football sur les terrains mobiles du Streetkick.

Des supporters allemands, costaricains, polonais, équatoriens, iraniens, mexicains, argentins et ivoiriens se sont rassemblés pour disputer des matchs itinérants, s’informer sur les campagnes antiracistes dans le football et partager leurs expériences du jeu.

Pendant que les matches Streetkick ont capturé l’attention des supporters de football du monde entier, les membres du réseau FARE ont distribué le fanzine Football Unites! qui contient une interview exclusive de Ronaldinho, sacré meilleur joueur de l’année, sur le racisme dans le football.

Le partenaire britannique Football Unites, Racism Divides et le partenaire allemand Dem Ball egal du réseau FARE présentent le jeu itinérant à Munich, Nuremberg, Gelsenkirchen et Hambourg, où la tournée Sreetkick fera halte pour les matches suivants :

12 juin États-Unis – République tchèque, Gelsenkirchen
13 juin Brésil – Croatie, Berlin
15 juin Angleterre – Trinité-et-Tobago, Nuremberg

Howard Holmes, membre de l’association britannique Football Unites, Racism Divides, partenaire de FARE, a déclaré : « La tournée Streetkick a été très bien accueillie par les fans du monde entier.

« Cette initiative symbolise parfaitement le programme de Football unites dans le cadre de la Coupe du Monde. Jusqu’à présent, des milliers de supporters du monde entier ont été informés sur les activités antiracistes du réseau FARE et ont eu l’occasion de rencontrer et de jouer avec des supporters d’autres nationalités. »