Le héros du football suisse face à des allégations d’insultes racistes04 novembre 2004

Stéphane Chapuisat, le héros national suisse, se serait aller à des remarques racistes envers Selver Hodzic, un joueur du FC Thoune d’origine bosniaque. Chapuisat est accusé d’avoir fait des remarques offensantes pendant le match de la super ligue suisse opposant le Young Boys Berne au FC Thoune. Ironiquement, les incidents présumés sont survenus pendant un match que le club et les supporters du Young Boys Berne considèrent comme faire partie de leur contribution à la Semaine d’action FARE. On ne sait pas si les incidents ont été officiellement signalés aux responsables du match.

Plus tard, Hodzic a déclaré au journal Berner Zeitung :
« [Chapuisat] m’a traité au moins 10 fois de 'Shit Jugo' (Yougo de merde) pendant le match et il m’a dit de rentrer dans mon pays. Normalement, je peux faire face à ce genre d’insultes, mais pendant une journée d’action contre le racisme, c’est abominable. »

Stéphane Chapuisat, qui a été sélectionné 99 fois dans l’équipe nationale suisse et gagné la Ligue des Champions de l’UEFA avec le Borussia Dortmund pendant la saison 1996/1997, n’a pas nié les faits.
« Je refuse de m’abaisser à son niveau, Hodzic m’a également traité de noms désobligeants que je ne répèterai pas ici. »

Signaux mitigés
L’insulte présumée a sidéré les militants antiracistes. Avec ses coéquipiers Franciso Neri, Thomas Häberli et le capitaine Mark Disler, Chapuisat figurent sur une carte postale avec le slogan « Ensemble contre le racisme ». 5000 copies de cette carte ont été distribuées lors du derby pour marquer la Semaine d’action FARE. Lorsqu’il jouait dans la Bundesliga allemande où il a marqué au total 102 buts, il avait également pris part à l’initiative « Mein Freund ein Ausländer » (Mon ami, un étranger).