Championnat de football polonais antiraciste au festival « Przystanek Woodstock » 200511 août 2005

Le coup d’envoi du match de présentation du deuxième championnat de football polonais antiraciste a été donné dans le cadre du festival de musique « Przystanek Woodstock » [Station Woodstock] dans la ville de Kostrzyn [Küstrin] par Karol Gierliński, député du parlement Rom établi à Vienne.

La finale a opposé une équipe sélectionnée de Küstrin au FC Przystanek Woodstock et s’est terminée sur un score de 5 à 2 en faveur de l’équipe recevante. Celle-ci a été encouragée avec enthousiasme par les membres de la population Rom de la région.

Pendant le tournoi qui s’est déroulé dans le cadre de la campagne polonaise contre le racisme dans le football, tous les records ont été battus : 300 participants ont joué dans 40 équipes de football devant près de 10 000 spectateurs. Le championnat de football polonais antiraciste a été remporté par l’équipe « Celuloza Kostrzyn » qui a également reçu la coupe fair-play sponsorisée par la campagne de l’Union européenne « Pour la diversité. Contre la discrimination. » et par le partenaire de FARE « Plus jamais ».

Les membres de nombreux clubs de supporters polonais, dont plusieurs de Première Ligue, ont participé passivement ou activement au tournoi. En outre, pendant le tournoi, le nouveau magazine de football antiraciste « Stadion » a fêté sa toute première parution.

« L’enthousiasme avec lequel la population a accueilli le championnat et le magazine, montre que de telles initiatives contre le racisme ont leur place dans le football », a déclaré Leszek Naranowicz, directeur du tournoi. « Le racisme dans les matches de football est un problème sérieux qui va à l’encontre de l’idée fondamentale du sport. Il faut espérer que de plus en plus de supporters partagent cet avis, comme les visiteurs du festival « Station Woodstock », a ajouté Jacek Purski, directeur de la campagne contre le racisme dans le football polonais.

Pendant le festival « Station Woodstock », les collaborateurs de « Plus jamais » ainsi que des groupes antifa venus de toute la Pologne ont mené une vraie campagne de persuasion contre le racisme. L’intérêt pour de telles approches et pour des publications contenant un message de tolérance envers les êtres humains indépendamment de leur origine, nationalité ou religion, a dépassé toutes les attentes. Pendant les trois journées du tournoi, près de 100 000 personnes ont visité le point d’information contre le racisme, et 10000 ont signé une lettre ouverte au président de Ruch S.A. contre la distribution de revues nazies.

Dans le cadre de la finale, des collaborateurs de « Plus jamais » ont contribué au caractère solennel de la manifestation en présentant une petite pièce de théâtre antiraciste. En outre, Karol Gierliński a remis à Jurek Owsiak une sculpture commémorative ainsi qu’un recueil de poèmes Rom en reconnaissance de son engagement de longue date pour la tolérance et contre les stéréotypes et les préjugés.

Le championnat de football organisé par « Plus jamais » a été soutenu par les organisations et institutions suivantes : la fondation « Grand orchestre d’aide aux jours de fête », FARE, la campagne de l’Union européenne « Pour la diversité. Contre la discrimination. », la ville de Küstrin ainsi qu’un centre local de sport et repos.