Campagne contre le racisme lancée par des superstars01 février 2005

Thierry Henry, l’attaquant d’Arsenal et de l’équipe de France, ainsi que Rio Ferdinand, joueur de Manchester United et de l’équipe d’Angleterre, viennent de lancer la campagne Nike contre le racisme. Le bracelet Nike fait partie de leur campagne appelée « Stand Up, Speak Up » initiée par Thierry Henry.

En décembre, Thierry Henry a été le premier à porter les deux bracelets noirs et blancs entremêlés lors du gala du Joueur mondial de l’année à Zurich, où il a été classé à la deuxième place. Il s’est adressé à Nike, suite aux remarques racistes lancées envers lui par Luis Arragones, l’entraîneur de l’équipe espagnole, en octobre dernier.

Pardonner, mais ne pas oublier
Lors du lancement de la campagne, Thierry Henry a déclaré qu’il pouvait « pardonner mais ne pas oublier » ces remarques, et que les événements qui ont suivi au stade Bernabeu lors du match entre l’Espagne et l’Angleterre avaient bien montré à quel point le racisme est un problème encore présent dans le football.

Il a ajouté : « le bracelet parle du racisme. Le racisme est l’un des plus grands problèmes auxquels est confronté le football dans toute l’Europe. Les gens croient que le problème a disparu, mais ce n’est pas le cas. Les joueurs sur le terrain ont besoin de l’aide de tous les supporters pour faire taire les racistes et leur dire que leurs actions sont inacceptables. »

Les recettes de la vente des bracelets iront aux campagnes contre le racisme dans toute l’Europe.

Spot télévisé
Des joueurs tels que Henry et Ferdinand, Ronaldhino, Ruud Van Nistelrooy, Claude Makalele, Philip Mexes, Carlos Puyol, Roberto Carlos, Christoph Metzelder, Otto Addo, Adriano et Fabio Cannavaro, figureront dans un spot télévisé diffusé dans toute l’Europe. Les équipes nationales équipées par Nike porteront des maillots spéciaux lors des prochains matches.

Les bracelets seront en vente pour une contribution d’au moins £1.50 au Royaume-Uni et de 2 euros en Europe à partir du 6 février, dans tous les points de vente Nike et chez les autres détaillants d’articles de sport.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site Internet de la campagne Nike Stand Up Speak Up sur lequel figurera une liste de revendeurs à partir du 2 février. Actuellement, les bracelets ne sont pas disponibles en ligne.