Les quarts de finale de la Coupe du Monde sous le signe de la lutte contre le racisme29 juin 2006

Les quarts de finale de la Coupe du Monde seront utilisés pour la diffusion d’un message ferme contre le racisme dans le football, devant des milliers de spectateurs dans les stades et des millions de téléspectateurs dans le monde entier.

Dans le cadre d’une initiative commune de la FIFA, du Comité allemand d’organisation de la Coupe du Monde et du réseau FARE, visant à faire disparaître le racisme et la discrimination dans le football, la FIFA a déclaré tous les quarts de finale journées contre la discrimination.

Le capitaine de chaque équipe participant aux quarts de finale (Argentine, Brésil, Angleterre, France, Allemagne, Italie, Portugal et Ukraine) liera une déclaration contre le racisme avant le match pendant que les équipes seront alignées derrière une banderole portant le message « Dites NON au racisme ! »

Sepp Blatter, le président de la FIFA, a annoncé l’initiative lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Berlin, faisant l’éloge du travail de FARE en Allemagne pendant la Coupe du Monde, « Je suis convaincu que notre alliance avec FARE est une nouvelle date clé dans notre lutte contre ce comportement raciste honteux.

Cependant, nous avons besoin de chaque supporter pour contribuer à cette lutte. Nous sommes tous ambassadeurs du football et, à présent que nous avons atteint le monde entier, il est temps d’utiliser le football pour construire un futur meilleur. »

Nelson Mandela, l’ancien président de l’Afrique du Sud et prix Nobel de la paix a commenté la campagne :
« Nous sommes heureux d’avoir été informés de cette importante initiative de la FIFA, « Dites non au racisme ». Cette initiative est utile pour aborder un problème majeur qui n’a pas encore été résolu. Le sport peut avoir un énorme pouvoir bénéfique et jouer un rôle prépondérant dans la lutte pour les droits de l’homme. Bien que je ne puisse pas être avec vous en Allemagne, vous pouvez compter sur mon entier soutien. »

Les quarts de finale sont les suivants :

  • 30 juin, Allemagne – Argentine à Berlin
  • 30 juin, Italie – Ukraine à Hambourg
  • 1er juillet, Angleterre – Portugal à Gelsenkirchen
  • 1er juillet, Brésil – France à Francfort